Zaynab (ahs), Hamshira Houssayn (as)

zaynab-8Lorsque Fatema Zahra (ahs) donna naissance à une petite fille, elle prit l’enfant et la présenta au Saint Prophète. L’ange Gabriel informa le Messager de Dieu du prénom qui devait être attribué au nouveau-né : « Reçois le Salut d’Allah Le Sublime, et Il te dit de nommer la fille de ta fille Fatema Zahra (ahs), que la paix soit sur elle, Zaynab (ahs), ce qui signifie la beauté de son père. Sache que ce prénom est porteur d’épreuves divines et que beaucoup d’événements l’attendent ainsi que le malheur et l’affliction. »

Le Saint Prophète (saww) prit l’enfant béni, le serra contre son cœur et se mit à pleurer.

Durant toute son enfance, Zaynab (ahs) fut choyée par son Grand-père et par ses nobles parents. Très jeune, elle acquit un savoir substantiel et put ainsi discuter sur tous les sujets.

La disparition de son grand-père d’une part, et celle de sa lumineuse mère, d’autre part, constituèrent les premières tragédies qu’elle devait supporter, âgée de cinq ans seulement. Sa tristesse était lumineuse par ce vide grandissant et qui continuait à s’amplifier.

Zaynab (ahs) fut beaucoup aimée par son père et elle bénéficia de cet intarissable océan de connaissances. Elle fut la Maîtresse dans la demeure de son père et prit soin de toute la Famille Hachem.

En ce qui concerne la science de Zaynab (ahs), l’Imam Zayn al-Abidine (as) dit : « Zaynab est par la Miséricorde d’Allah la savante par excellence, que nulle ne peut égaler parmi les femmes, sa compréhension des choses fait d’elle la femme la plus douée de son temps. » Zaynab (ahs) instruisit de nombreuses femmes dans le domaine de l’ijtihad et du commentaire des Hadiths, elle tenait ses cours à la mosquée d’Ali, à Koufa. Dans ses actes rituels, elle était le flambeau des adorateurs d’Allah.

L’Imam Hussayn voyant sa sœur accomplir, à plusieurs reprises, des prières surérogatoires lui avait dit lors de son Message d’Adieu à Karbala, la veille d’Achoura : « Ô ma sœur, ne m’oublie pas lors de tes prières nocturnes. » Il est rapporté qu’elle avait reçu d’Allah le prestige, la marque d’honneur des Saints et des Saintes.

Allah a permis que ses invocations soient acceptées. Allah dit : « Si mon serviteur m’obéit, il sera semblable à Moi, car lorsqu’il dira à une chose sois, elle sera par Ma Puissance. » Ceci, Zaynab (ahs) l’avait reçu de la part d’Allah. Elle est de la noble lignée du Saint Prophète et le pilier de l’Imamat. C’est ‘Abdullah b. Ja’far Tayyar qui fut l’heureux élu de Sayyeda (ahs). Il était connu pour sa douceur, sa générosité, sa pudeur, sa finesse d’esprit et son bon caractère. On le surnommait « la mer des générosités. » De cette union naquirent quatre fils, Aoun, Mohammad, Abbas, Ali et une fille Oum Kalthoum. Aoun et Mohammad trouvèrent le martyr au côté de leur oncle Hussayn (as).

Préparé et proposé par www.al-misbah.org 

Vous aimerez aussi...