Étiqueté : zahra

O ma mère, ma très chère mère

Voici une élégie en français qui s’inspire très fortement de la version originale interprétée par les frères Tejani dont le titre original est « Akhir Houssayn maa houn ». Pour ceux qui veulent le réciter, les strophes sont écrites afin de s’arrimer à la mélodie originale.

O ma très chère mère,
Regarde la chair de ta chair,
Transpercé par tant de flèches,
Allongé sur cette terre sèche.
O mère regarde ma souffrance,
Shimr m’égorgeant sans clémence
Ô mère réconforte-moi.