Invocation N°42 – Après avoir fini la lecture du Saint Qur’an

coran-2Mon Dieu, Tu m’as aidé à finir Ton Livre que Tu as fait descendre telle une lumière, le plaçant au-dessus de tout livre que Tu as fait descendre [révélé], le préférant à tout propos que Tu as raconté ; telle une Loi (furqân) avec laquelle Tu as fait la démarcation entre ce que Tu as permis et ce que Tu as interdit, telle une récitation (Qur’an) par laquelle Tu as exprimé clairement les lois de Tes Jugements ; tel un Livre que Tu as entièrement détaillé pour Tes serviteurs ; telle une Révélation que Tu as totalement fait descendre sur Ton Prophète Mohammed (que Tes prières soient sur lui et sur sa famille).

Tu l’as rendu telle une lumière qui, en la suivant, nous dirige hors des ténèbres de l’égarement et de l’ignorance telle une guérison pour celui qui se tait pour l’écouter, comprenant parce qu’y croyant ; une balance équitable dont la langue ne dévie pas du vrai ; une lumière de guidance dont l’argument ne s’éteint pas pour les Témoins une marque du Salut, celui qui prend pour cible sa voie ne s’égarant pas et celui qui s’accroche à l’anse de son infaillibilité ne se perdant pas.

Notre Dieu, puisque Tu T’es hâté de nous aider à réciter [le Coran] et que Tu as adouci l’aspérité de nos langues par l’excellence de ses expressions, alors, place-nous parmi ceux qui veillent sur lui d’une observance à sa juste valeur, qui sont convaincus pour Toi [de la nécessité] de se soumettre à ses versets clairs, qui se réfugient vers la reconnaissance de l’ambiguïté de [certains versets] et vers les évidences des versets clairs.

Notre Dieu, c’est que Tu l’as fait descendre sur Ton Prophète Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille) globalement ; Tu lui as inspiré la science de ses prodiges de façon achevée ; Tu nous as fait hériter de son savoir de façon expliquée ; Tu nous as préférés à ceux qui ignorent son savoir ; Tu nous as confortés à lui pour nous élever au-dessus de ceux qui n’ont pas pu le porter.

Notre Dieu, de même que Tu as fait en sorte que nos cœurs [puissent] le porter et que Tu nous as fait connaître par Ta Miséricorde, sa noblesse et sa générosité, alors prie sur Mohammed son orateur et sur sa famille ses gardiens, et place-nous parmi ceux qui reconnaissent qu’il provient de Toi afin que le doute ne nous empêche pas d’y croire, ni que l’erreur ne nous dévie de la voie à suivre.

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et place-nous parmi ceux qui s’accrochent à sa corde, qui cherchent refuge dans sa forteresse sûre contre les ambiguïtés, qui se blottissent à l’ombre de ses ailes, qui se dirigent à la lumière de son matin, qui s’orientent à la brillance de son éclat, qui s’éclairent à sa lanterne et qui ne recherchent pas la guidance en dehors de lui.

Notre Dieu, de même que, par lui, Tu as investi Mohammed comme un signe T’indiquant et que Tu as tracé clairement, par sa famille, les voies qui mènent à Ta Satisfaction, alors prie sur Mohammed et sur sa famille, et fais que le Coran soit, pour nous, un moyen pour accéder aux plus nobles demeures de la Munificence, une échelle que nous grimpons pour atteindre le lieu du Salut [le Paradis], une cause pour être rétribués par la délivrance dans la cour (intérieure) de la Résurrection et un moyen pour parvenir à la béatitude de la demeure de la stabilité !

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille, allège-nous, par le Coran, du fardeau des péchés, accorde-nous l’excellence des qualités des purs, fais-nous suivre les traces de ceux qui se lèvent pour Toi par lui, durant les heures de la nuit et aux limites du jour, afin de nous purifier de toute souillure par sa purification, de nous placer sur les traces de ceux qui s’éclairent a sa lumière, que l’espoir ne distrait pas de l’action au point de les faire arrêter, sous l’influence rusée de son illusion !

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et fait que le Coran soit un compagnon intime dans l’obscurité des nuits, qu’il nous protège contre les suggestions du démon et les insinuations qui traversent l’esprit, qu’il entrave nos pieds dans nos déplacements vers les actes de désobéissance, qu’il bâillonne nos langues pour qu’elles ne s’engagent pas dans de vaines discussions, sans qu’elles aient un vice, qu’il réprime nos membres pour nous empêcher de commettre des péchés, qu’il diffuse ce que la négligence nous a caché de la réflexion sur les leçons, pour arriver à faire comprendre à nos cœurs ses prodiges et les allégories de ses exemples que les montagnes, pourtant solidement établies, ont été incapables de porter.

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et maintiens par le Coran notre bonne apparence, protège par lui la justesse de nos consciences contre les insinuations qui traversent l’esprit, lave par lui la rouille de nos cœurs et les entraves de nos péchés, rassemble par lui nos affaires dispersées, étanche par lui notre soif en temps de forte chaleur lors de la parade devant Toi, habille-nous des vêtements de la sécurité, le jour de la grande Frayeur, au moment de notre Résurrection !

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et supplée, par le Coran, à nos besoins par l’absence.de pauvreté, dirige vers nous, par lui, le bien-être de la vie et l’aisance des ressources abondantes, écarte de nous, par lui, les tempéraments blâmables et les vils comportements, protège-nous, par lui, de l’abîme de l’incroyance et des causes de l’hypocrisie.

Ainsi [le Coran] nous conduirait, le Jour de la Résurrection, à Ta Satisfaction et à Tes Jardins, il nous protègerait, en ce monde ici-bas, contre Ta Colère et la transgression de Tes Lois, il témoignerait (pour nous) de la licéité de ce qui est licite et du caractère illicite de ce qui est illicite, pour ce qu’il y a auprès de Toi.

Notre Dieu prie sur Mohammed. Et sur sa famille et, au moment de la mort, soulage nos âmes, par le Coran, de l’affliction du cours [des évènements], de la peine des gémissements, de l’enchaînement des râles, lorsque les âmes remonteront dans les clavicules, que l’ {on dira : « qui le sauvera ? »} (Sourate 75/Verset 27) et que l’ange de la mort apparaîtra de derrière les voiles des Mystères pour s’emparer [de l’âme] et jeter sur elle, de l’arc de la mort, les flèches de la solitude de la séparation, pour lui préparer une boisson au goût empoisonné de la mort foudroyante, alors que le départ et le voyage pour l’Au-delà s’approchent de nous et que les actes sont devenus des guirlandes autour du cou et que les tombes un abri jusqu’au Jour de la Rencontre !

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille, bénis-nous au moment de l’entrée dans la demeure de l’épreuve, tout au long de notre séjour entre les couches de la terre, fais que [nos] tombes, après la séparation de la vie en ce monde, soient les meilleures de nos demeures, rends spacieuse, pour nous, par Ta Miséricorde, l’étroitesse de nos sépultures ne nous déshonore pas devant les présents le Jour de la Résurrection par nos péchés abominables, aie pitié, par le Coran, de notre situation humiliante lors de notre exposition devant Toi, empêche par lui nos pieds de glisser sur le pont vacillant de l’enfer, le Jour de son Franchissement, illumine, par lui, avant la Résurrection, l’obscurité de nos tombes, sauve-nous, par lui, de toute affliction, le Jour du Jugement et de la calamité des affres, le Jour du Cataclysme, blanchis nos visages le Jour où se noirciront les visages des oppresseurs, le Jour du Regret et des Remords, place de l’affection pour nous dans le cœur des croyants, ne rends pas notre vie malheureuse !

Notre Dieu prie sur Mohammed, Ton serviteur et Ton Messager, comme il a transmis Ton Message, exposé clairement Ton Ordre et conseillé Tes sujets.

Notre Dieu, fais que notre Prophète (que Tes Prières soient sur lui et sur sa famille) soit, le Jour du Jugement, au rang du Prophète le plus proche de Toi, le plus apte à intercéder auprès de Toi, le plus majestueux en valeur auprès de Toi et le plus éminent en renommée auprès de Toi !

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille, honore son édifice, agrandis son argument, alourdis sa balance, accepte son intercession, approche son intermédiaire, blanchis son visage, parachève sa lumière, élève son degré, fais-nous vivre selon sa sunna, fais-nous mourir selon sa religion, fais-nous suivre son programme, conduis-nous sur sa voie, place-nous parmi ceux qui lui obéissent, joins-nous à son groupe, abreuve-nous de son bassin, fais-nous boire à sa coupe !

Prie, ô notre Dieu, sur Mohammed et sur sa famille, d’une prière par laquelle Tu lui fais atteindre le meilleur de ce qui [peut] être espéré de Ton Bien, de Ta Faveur et de Ta Munificence, car Tu es le Détenteur d’une Miséricorde étendue et d’une Faveur généreuse !

Notre Dieu, récompense-le pour avoir transmis Ton Message, fait parvenir Tes Signes, conseillé Tes Serviteurs, lutté dans Ton Chemin, d’une rétribution meilleure que celle que Tu as donnée à quiconque de Tes Anges proches et des Prophètes messagers élus et que la Paix soit sur lui et sur sa famille, les bons, les purs ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction !

Proposé par www.al-misbah.org

Vous aimerez aussi...