Quarante hadiths par Ayatollah Khomeyni

40 hadith-khomeiniEn tant que serviteur humble de Dieu, je cherchais depuis quelque temps à sélectionner quarante hadiths des paroles de la Sainte Famille du Prophète (s), et j’essayais de les compiler en y ajoutant une explication appropriée à chacun d’entre eux, de sorte qu’elle puisse être appliquée aux conditions générales des gens. Si Dieu le veut, cette compilation tentera de répondre à l’appel du Prophète (s) qui dit: « D’entre mes disciples, celui qui préservera et protègera quarante de mes hadiths de telle sorte que les gens puissent en tirer profit, sera traité le Jour du Jugement par le Dieu le Tout Puissant, avec les grands hommes de sagesse et de savoir« .

Et voici notre premier hadith. As-ukuni rapporte de abu Abdallah as-Sadiq (as): « En vérité, lorsque le Prophète a vu les armées revenir du front, il a dit: « Bénis soient ceux qui ont accompli le djihad mineur, et qui doivent maintenant accomplir le djihad majeur. » On lui a demandé ce qu’était le djihad majeur. Le Prophète (s) a répondu: » Le combat contre soi.« 

« L’âme humaine habite dans un autre royaume, et même dans un autre territoire, qui est le monde de l’invisible et la sphère du monde sublime. Dans ce monde, le rôle des forces sensuelles assume des dimensions plus graves. C’est le lieu où le combat et le conflit entre les forces divines et les forces diaboliques sont plus violents et sont aussi plus importants. Tout ce qui existe dans le monde externe ou visible entraîne vers ce monde caché et y est manifesté. Quelle force que ce soit, divine ou diabolique, qui est victorieuse ici est essentiellement triomphante là. Le combat intérieur est donc d’une grande importance pour tous les grands penseurs religieux, mystiques et moralistes. Il peut être considéré comme l’origine et la source de toutes les félicités et de tous les malheurs, et de l’avancée et de l’élévation ou du rabaissement et de la dégradation de l’être. »

Avec l’aimable contribution de « L’Ile Lettrée »

Vous aimerez aussi...